Plantes aromatiques et médicinales du Maroc: caractérisation, production et marché

De Saadia Zrira

0 Review(s) 
Noter ce livre
  • Neuf

Plantes aromatiques et médicinales du Maroc: caractérisation, production et marché

De Saadia Zrira

0 Review(s) 
Noter ce livre

Edition : IAV Hassan II

350 DH
5 1
,
5/ 5
<p>De par sa situation géographique, à la jonction de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée, à l'extrême Nord-Ouest de l’Afrique, le Maroc bénéficie d’un climat très diversifié, lui conférant alors, une grande hétérogénéité des conditions écologiques et un patrimoine de biodiversité, riche et varié. On y dénombre, pas moins de 41 écosystèmes, riches de 4200 espèces et sous espèces végétales, réparties entre près de 130 familles et 940 genres. Dans cet ensemble, de 600 à 800 espèces sont reconnues avoir des vertus aromatiques et/ou médicinales et dont 25% sont endémiques.</p> <p>Les principales Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) spontanées rencontrées dans le domaine forestier et terrains collectifs sont : Le romarin, l’armoise blanche, le thym, le laurier sauce, la camomille sauvage, le caroubier, l’origan, le lentisque, le myrte, les cistes, etc…Celles que l’on cultive sont : bigaradier, rose, safran, lavande, henné, figuier de barbarie, verveine, sauge, coriandre, persil, paprika, cumin, anis vert, menthe etc….</p> <p>Le présent ouvrage, qui ambitionne de livrer un état des lieux aussi complet que possible sur le sujet des PAM au Maroc, est fondé sur une large recherche bibliographique, mais axé aussi sur les recherches spécifiques menées par l’auteur elle-même durant son long parcours professionnel en tant que professeur à l’IAV Hassan II.  Le travail présenté, tout en étant focalisé sur les principales espèces PAM marocaines ayant un intérêt commercial certain, concerne plus spécifiquement un bouquet constitué de 23 espèces spontanées, 11 plantes cultivées et 5 épices, pour lesquelles des fiches techniques détaillées sont livrées.</p> <p>Les fiches techniques établies consignent essentiellement la classification taxonomique de la plante, sa morphologie, sa composition physicochimique et celle de ses dérivés, ses formes et domaines d’utilisations et son importance économique. Les techniques culturales ont été données pour les épices, les plantes cultivées et plusieurs plantes spontanées.</p> <p>Le document n’a pas manqué, par ailleurs, d’aborder le volet échanges mondiaux, mettant en relief notamment l’importance des échanges des herbes aromatiques, des épices, des plantes médicinales et des huiles essentielles à l’échelle internationale, tout en indiquant leur Taux de Croissance Annuel (TCA).</p> <p>La caractérisation et l’analyse de la situation du secteur des PAM au Maroc occupe une place prépondérante dans l’ouvrage, avec un accent mis sur la production, le système d’exploitation, les acteurs du secteur, les technologies de transformation et les exportations marocaines des  PAM et leurs extraits. Une telle analyse ayant montré que la production est globalement assurée par les PAM spontanées, alors que les plantes cultivées ne contribuent qu’à hauteur d’environ 2 %.  </p> <p>Notons qu’avec 75% de sa production destinée à l’export dont 80% (à leur état brut), le Maroc se positionne au 12ème rang des exportateurs mondiaux des PAM. </p> <p>Le présent ouvrage, intégrant les dimensions technique, physico-chimique et socioéconomique, pourrait être d’utilité pour un large public : étudiants, universitaires, professionnels, jeunes entrepreneurs, agents de développement, décideurs, élus, etc. Il est par ailleurs voulu comme instrument sectoriel, à portée nationale, et comme plateforme d’analyse et de réflexion dans la perspective de préparation du secteur des PAMs  à opérer le passage d’un secteur fournisseur de matières premières non transformées à un véritable secteur industriel offrant des gammes de produits à forte valeur ajoutée destinées aussi bien au marché national qu’au marché international.</p> <p><strong>À propos de l'autrice</strong></p> <p>Prof Saadia Zrira est enseignant chercheur à l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, d'où elle a obtenu son doctorat Es Sciences Agronomiques en 1992.  Depuis plus de 30 ans, elle a entrepris des recherches approfondies sur les plantes aromatiques et médicinales (PAM) et les produits de terroir. Ses champs d’investigation sont essentiellement axés sur la technologie d’extraction, l’analyse, le contrôle de qualité des PAMs et des produits de terroir, mais tout en y conjuguant un intérêt ardent aux questions de genre et de développement local.</p>
Quantités

Résumé

De par sa situation géographique, à la jonction de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée, à l'extrême Nord-Ouest de l’Afrique, le Maroc bénéficie d’un climat très diversifié, lui conférant alors, une grande hétérogénéité des conditions écologiques et un patrimoine de biodiversité, riche et varié. On y dénombre, pas moins de 41 écosystèmes, riches de 4200 espèces et sous espèces végétales, réparties entre près de 130 familles et 940 genres. Dans cet ensemble, de 600 à 800 espèces sont reconnues avoir des vertus aromatiques et/ou médicinales et dont 25% sont endémiques.

Les principales Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) spontanées rencontrées dans le domaine forestier et terrains collectifs sont : Le romarin, l’armoise blanche, le thym, le laurier sauce, la camomille sauvage, le caroubier, l’origan, le lentisque, le myrte, les cistes, etc…Celles que l’on cultive sont : bigaradier, rose, safran, lavande, henné, figuier de barbarie, verveine, sauge, coriandre, persil, paprika, cumin, anis vert, menthe etc….

Le présent ouvrage, qui ambitionne de livrer un état des lieux aussi complet que possible sur le sujet des PAM au Maroc, est fondé sur une large recherche bibliographique, mais axé aussi sur les recherches spécifiques menées par l’auteur elle-même durant son long parcours professionnel en tant que professeur à l’IAV Hassan II.  Le travail présenté, tout en étant focalisé sur les principales espèces PAM marocaines ayant un intérêt commercial certain, concerne plus spécifiquement un bouquet constitué de 23 espèces spontanées, 11 plantes cultivées et 5 épices, pour lesquelles des fiches techniques détaillées sont livrées.

Les fiches techniques établies consignent essentiellement la classification taxonomique de la plante, sa morphologie, sa composition physicochimique et celle de ses dérivés, ses formes et domaines d’utilisations et son importance économique. Les techniques culturales ont été données pour les épices, les plantes cultivées et plusieurs plantes spontanées.

Le document n’a pas manqué, par ailleurs, d’aborder le volet échanges mondiaux, mettant en relief notamment l’importance des échanges des herbes aromatiques, des épices, des plantes médicinales et des huiles essentielles à l’échelle internationale, tout en indiquant leur Taux de Croissance Annuel (TCA).

La caractérisation et l’analyse de la situation du secteur des PAM au Maroc occupe une place prépondérante dans l’ouvrage, avec un accent mis sur la production, le système d’exploitation, les acteurs du secteur, les technologies de transformation et les exportations marocaines des  PAM et leurs extraits. Une telle analyse ayant montré que la production est globalement assurée par les PAM spontanées, alors que les plantes cultivées ne contribuent qu’à hauteur d’environ 2 %.  

Notons qu’avec 75% de sa production destinée à l’export dont 80% (à leur état brut), le Maroc se positionne au 12ème rang des exportateurs mondiaux des PAM. 

Le présent ouvrage, intégrant les dimensions technique, physico-chimique et socioéconomique, pourrait être d’utilité pour un large public : étudiants, universitaires, professionnels, jeunes entrepreneurs, agents de développement, décideurs, élus, etc. Il est par ailleurs voulu comme instrument sectoriel, à portée nationale, et comme plateforme d’analyse et de réflexion dans la perspective de préparation du secteur des PAMs  à opérer le passage d’un secteur fournisseur de matières premières non transformées à un véritable secteur industriel offrant des gammes de produits à forte valeur ajoutée destinées aussi bien au marché national qu’au marché international.

À propos de l'autrice

Prof Saadia Zrira est enseignant chercheur à l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, d'où elle a obtenu son doctorat Es Sciences Agronomiques en 1992.  Depuis plus de 30 ans, elle a entrepris des recherches approfondies sur les plantes aromatiques et médicinales (PAM) et les produits de terroir. Ses champs d’investigation sont essentiellement axés sur la technologie d’extraction, l’analyse, le contrôle de qualité des PAMs et des produits de terroir, mais tout en y conjuguant un intérêt ardent aux questions de genre et de développement local.

Détails du livre

Langue Français

Auteur Saadia Zrira

Edition IAV Hassan II

Date de publication 2021

Format Grand format

Commentaires

Pas de commentaire de client pour le moment

Connectez vous pour noter ce livre

Noter ce livre